Ludothèque :

latin : ludo, ludare, je joue, du verbe jouer.
grec : thêkê:armoire


Habituellement, une ludothèque est un lieu dans lequel il est possible d'emprunter des jeux ou des jouets. Ici, le Petit Poucet propose de mêler livres et jeux. Ce n'est pas un hasard : c'est qu'il lui semble qu'il y ait de forts points communs entre ces deux médias. Tout d'abord, ils parlent tous deux à I'enfant, à son univers construit autour de l'imaginaire. Ensuite, histoires et jeux ont en commun d'avoir des origines qui se perdent dans la nuit des temps et traduisent de manière forte I'expression de la culture populaire. Le livre comme le jeu permettent Ia rencontre, I'échange humain dans un cadre sécurisant. Tous deux parlent un langage symbolique riche d'enseignements, sans qu'il y ait besoin de passer par I'apprentissage didactique.


=> Jeux et livres constituent des racines à notre identité humaine et permettent de rejoindre I'autre dans ce qu'il a de plus vrai, de plus précieux aussi : son plaisir.


Pour peu que I'on s'y arrête, on est donc loin du livre ou du jeu innocents, destinés à
" occuper " l'enfant. Lire une histoire à l'enfant n'est pas seulement un moyen de l'endormir paisiblement mais aussi de l'éveiller (ainsi que I'adulte référent:papa, maman, animateur...) à certaines sagesses ancestrales. Le jeu n'est plus seulement une animation "clef en main " pour divertir l'enfant mais aussi un lieu d'apprentissage des règles et des limites nécessaires à la vie en société.


En outre, et c'est notamment vrai dans les quartiers sur lesquels intervient la
ludothèque, le jeu, le conte des albums pour enfant, sont des moyens forts pour recréer des liens humains et intergénérationnels (enfant-enfant, enfant-adulte, adulte-adulte). La ludothèque permet aussi de mettre entre les mains de certaines familles des objets qui ne feraient pas partie des priorités d'achat (parce qu'ils ne sont pas à la mode, parce qu'ils sont onéreux, parce qù'ils ne correspondent pas à une logique d'achat de certaines familles...).Le souci de la ludothèque est aussi d'accompagner la découverte du livre et du jeu, afin d'en sensibiliser les équipes d'animateurs, les enfants ou les parents aux utilisations qui peuvent en être faites.


Exutoire, compensation, dérivation, médiation, identification, apprentissage... la liste
des arguments, tant psychologiques que sociologiques, qui pourraient servir à justifier
I'utilisation du jeu ou du livre dans le cadre de I'accueil socioculturel reste forcément
incomplète.


=> Au-delà des pièges de I'avoir et d'une certaine forme de consommation dénuée de sens et de véritable bonheur, c'est donc toute une philosophie de Ia redécouverte de ce qui constitue la
richesse de notre être que Ie Petit Poucet propose à travers l'utilisation de jeux et de livres...

 

Parce que le livre ou le jeu ont en eux des richesses que l'on ne soupçonne pas...

Nous vous proposons maintenant